Anointing / Onction 

  • The Beauty of the Anointing (Pope Francis)

  • Épisode 39 - Une explication

  • In the love of God His Father, Jesus Christ has come to heal the whole human person, soul and body. He continues to show his faithfulness and compassion and solidarity towards the sick: "He took our infirmities and bore our diseases." (CCC: 1505) As St. James says, "Is anyone among you sick? Let him call the presbyters of the Church and let them pray over him and anoint him with oil in the name of the Lord" (James 5:14-15). The sacrament of Anointing of the Sick confers a special grace of the Holy Spirit on Christians who are suffering from serious illness, and not exclusively on the faithful who are at the point of death (CCC: 1514). ​
     


    Dans l'amour de Dieu son Père, Jésus-Christ est venu pour guérir toute la personne humaine, âme et corps. Il continue à montrer sa fidélité, sa compassion et sa solidarité envers les malades : "Il a pris nos infirmités et a porté nos maladies." (CEC : 1505) Comme le dit saint Jacques, "Quelqu'un parmi vous est-il malade ? Qu'il appelle les presbytres de l'Église et qu'ils prient sur lui et l'oignent d'huile au nom du Seigneur" (Jacques 5:14-15). Le sacrement de l'Onction des malades confère une grâce spéciale de l'Esprit Saint aux chrétiens qui souffrent d'une maladie grave, et pas seulement aux fidèles qui sont sur le point de mourir (CEC : 1514). 

  • " L'un de vous est malade : qu'il appelle les responsables de l'Église et que ceux-ci prient pour lui en lui donnant l'onction d'huile au nom du Seigneur." (Épître de Jacques, 5, 14-15)

    « Le sacrement de l'onction des malades est destiné à réconforter ceux qui sont éprouvés par la maladie ou la vieillesse. La célébration de ce sacrement consiste en l'onction d'huile bénite sur le front et en l'imposition des mains. Ces gestes montrent quelque chose de la tendresse du Christ pour ses frères malades, âgés, mourants. Par le sacrement des malades, le chrétien reçoit la force de supporter son épreuve et l'assurance qu'il la vit en proximité avec le Christ.

    L’onction des malades, depuis Vatican II, est comprise comme étant un sacrement de vie. C'est le sacrement de la compassion et du réconfort de Dieu. Il témoigne de la présence du Seigneur à nos côtés dans les moments d´épreuve que sont la maladie ou la vieillesse. Avec l’imposition des mains, l’onction rappelle l’attention et la tendresse de Jésus Christ envers chacun de nous. »

    (Tiré de la revue Croire, juin 2002)

  • The Most Misunderstood Sacrament

  • In solidarity with the sick, the Church believes and confesses "the life-giving presence of Christ, the physician of souls and bodies" in this "sacred anointing" (CCC: 1509; 1511). "But even the most intense prayers do not always obtain the healing of all illnesses." (CCC: 1508) The liturgical actions signify what grace the sacrament confers upon the sick: (i.) a gift of the Holy Spirit who grants fortitude and renewal of trust and faith in God especially against the temptations of the evil one; (ii.) union with Christ in His redemptive suffering and death; (iii.) the restoration of health if it is conducive to their salvation; (iv.) an ecclesial grace sanctifying the Church on earth; (v.) sacramentum exeuntium that completes all the holy anointings that mark the whole Christian life and prepares the final journey of those who are at the point of departing this life.

    The sacrament is connected to divine absolution through the Church: as administered by the priest, the anointing has effects of "the forgiveness of sins, if the sick person was not able to obtain it through the sacrament of Penance". ​

    (CCC: 1520-1523; 1532)


    En solidarité avec les malades, l'Église croit et confesse "la présence vivifiante du Christ, médecin des âmes et des corps" dans cette "onction sacrée" (CEC : 1509 ; 1511). "Mais même les prières les plus intenses n'obtiennent pas toujours la guérison de toutes les maladies". (CEC : 1508) Les actions liturgiques signifient la grâce que le sacrement confère aux malades : (i.) un don de l'Esprit Saint qui accorde la force et le renouveau de la confiance et de la foi en Dieu surtout contre les tentations du malin ; (ii.) l'union au Christ dans sa souffrance et sa mort rédemptrices ; (iii.) le rétablissement de la santé si elle est propice à leur salut ; (iv. ) une grâce ecclésiale sanctifiant l'Église sur terre ; (v.) sacramentum exeuntium qui complète toutes les saintes onctions qui marquent toute la vie chrétienne et prépare le dernier voyage de ceux qui sont sur le point de quitter cette vie.


    Le sacrement est lié à l'absolution divine par l'Église : administrée par le prêtre, l'onction a des effets de "pardon des péchés, si le malade n'a pas pu l'obtenir par le sacrement de Pénitence". 

    (CCC : 1520-1523 ; 1532)

  • For the Living

    Sacraments are for the living. The Church cares deeply about who are present at the death of a loved one and the family of our faithful departed.

    Please get in touch with your pastor or deacon or lay assistant if you wish to receive pastoral care and the prayers of your chapel family.

     


    Un Sacrement pour les Vivants:

    Les sacrements sont pour les vivants. L'Église se soucie profondément de ceux qui sont présents à la mort d'un être cher et de la famille de nos fidèles disparus.

    Veuillez prendre contact avec votre pasteur ou diacre ou assistant laïc si vous souhaitez recevoir des soins pastoraux et les prières de la famille de votre chapelle