Funeral - Funéraille

  • In the face of death, the Church confidently proclaims that God has created each person for eternal life and that Jesus, the Son of God, by his death and resurrection, has broken the chains of sin and death that bound humanity.

    At the death of a Christian, whose life of faith was begun in the waters of baptism and strengthened at the Eucharistic table, the Church intercedes on behalf of the deceased because of its confident belief that death is not the end nor does it break the bonds forged in life. The Church also ministers to the sorrowing and consoles them in the funeral rites with the comforting word of God and the sacrament of the Eucharist.

    The celebration of the Christian funeral brings hope and consolation to the living. While proclaiming the Gospel of Jesus Christ and witnessing to Christian hope in the resurrection, the funeral rites also recall to all who take part in them God's mercy and judgement and meet the human need to turn always to God in times of crisis.


  • Face à la mort, l'Église proclame avec assurance que Dieu a créé chaque personne pour la vie éternelle et que Jésus, le Fils de Dieu, par sa mort et sa résurrection, a brisé les chaînes du péché et de la mort qui liaient l'humanité.

    À la mort d'un chrétien, dont la vie de foi a été commencée dans les eaux du baptême et renforcée à la table eucharistique, l'Église intercède en faveur du défunt en raison de sa conviction confiante que la mort n'est pas la fin et qu'elle ne brise pas les liens forgés dans la vie. L'Église s'occupe également des personnes affligées et les console dans les rites funéraires avec la parole réconfortante de Dieu et le sacrement de l'Eucharistie.

    La célébration des funérailles chrétiennes apporte l'espoir et la consolation aux vivants. Tout en proclamant l'Évangile de Jésus-Christ et en témoignant de l'espérance chrétienne dans la résurrection, les rites funéraires rappellent également à tous ceux qui y prennent part la miséricorde et le jugement de Dieu et répondent au besoin humain de se tourner toujours vers Dieu en temps de crise.

  • QST

    May a baptized non-Catholic deceased receive a Catholic funeral?


    Yes, in the judgement of the bishop, Catholic funerals can be granted to a non-Catholic baptized person "unless their intention is evidently to the contrary and provided that their own minister is unavailable" (Canon 1183 §3).
     


    Un défunt baptisé non catholique peut-il recevoir des funérailles catholiques ?

    Oui, selon le jugement de l'évêque, des funérailles catholiques peuvent être accordées à un baptisé non catholique "sauf si leur intention est manifestement contraire et à condition que leur propre ministre ne soit pas disponible" (Canon 1183 §3).
     


    May a funeral mass be celebrated with the cremated remains of the deceased person?

    Yes. The funeral liturgy, including the Funeral Mass, may be celebrated with the cremated remains of the deceased person present. The Church encourages the family to have the body present in the Church followed by cremation, however either way is acceptable.

    At the funeral Mass, the cremated remains, in a dignified container, are placed on a small table provided for this purpose. The liturgy concludes with the final commendation and the subsequent interment of the remains. The Church asks that in keeping with a spirit of reverence, the cremated remains be buried in a grave or entombed in a mausoleum or niche provided for this purpose. (National Liturgy Office, "Catholics and Cremation," 1998.)
     


    Une messe funéraire peut-elle être célébrée avec les restes incinérés de la personne décédée ?

    Oui, la liturgie des funérailles, y compris la messe des funérailles, peut être célébrée en présence des cendres de la personne décédée. L'Église encourage la famille à avoir le corps présent dans l'église, suivi de l'incinération, mais l'une ou l'autre façon est acceptable.

    Lors de la messe funéraire, les cendres, dans un récipient digne, sont placées sur une petite table prévue à cet effet. La liturgie se termine par la dernière louange et l'inhumation des restes qui s'ensuit. L'Église demande que, dans un esprit de révérence, les cendres soient enterrées dans une tombe ou enterrées dans un mausolée ou une niche prévue à cet effet. (Office national de la liturgie, "Les catholiques et la crémation", 1998).

  • The Three Distinct Part

    1. The Vigil
      The Vigil is the principal celebration of the Christian community during the time before the funeral liturgy. (OCF#45)

      The Vigil includes a solemn reading of the Word of God and prayers for the deceased and those who mourn. This is the suitable occasion for a eulogy and for sharing remembrances of the deceased. Members of the local parish community are also encouraged to participate as a sign of concern and support for the mourners. A priest, a deacon or, in their absence, a lay person leads the community in prayer. 

    2. The Funeral Mass

      Christians celebrate the funeral rites to offer worship, praise, and thanksgiving to God for the gift of life which has now been returned to God, the author of life and the hope of the just. The Mass, the memorial of Christ's death and resurrection, is the principal celebration of the Christian funeral. (OCF # 5)

      There is an emphasis on the baptism of the deceased since it is through baptism in Jesus that each person receives the promise of eternal life. The white pall draped over the casket, the holy water and the Easter candle are symbols of Christ's life which is bestowed through the waters of baptism.

    3. The Rite of Committal

      Prayers are offered to commit the body of the deceased to its final resting place. When the body has been or will be cremated, appropriate adaptions are made to the prayers of committal and signs of farewell.

  • 3 phases distinctes

    1. La Vigile

    La Vigile est la principale célébration de la communauté chrétienne pendant la période précédant la liturgie des funérailles.

    La Vigile comprend une lecture solennelle de la Parole de Dieu et des prières pour les défunts et les personnes en deuil. C'est l'occasion de faire un éloge et de partager les souvenirs des défunts. Les membres de la communauté paroissiale locale sont également encouragés à participer en signe de préoccupation et de soutien aux personnes en deuil. Un prêtre, un diacre ou, en leur absence, un laïc dirige la communauté dans la prière. 

    2. La célébration des funérailles

    La messe funéraire
    Les chrétiens célèbrent les rites funéraires pour rendre hommage, louer et remercier Dieu pour le don de la vie qui a été rendu à Dieu, l'auteur de la vie et l'espoir des justes. La messe, mémorial de la mort et de la résurrection du Christ, est la principale célébration des funérailles chrétiennes. 

    L'accent est mis sur le baptême du défunt puisque c'est par le baptême en Jésus que chaque personne reçoit la promesse de la vie éternelle. Le voile blanc drapé sur le cercueil, l'eau bénite et le cierge de Pâques sont des symboles de la vie du Christ qui est accordée par les eaux du baptême.

    3. ​​​​​​​Le rite de l'enterrement

    Des prières sont offertes pour que le corps du défunt soit enterré dans sa dernière demeure. Lorsque le corps a été ou sera incinéré, des adaptations appropriées sont apportées aux prières des défunts et aux signes d'adieu.