Reconciliation

  • Why we Confess

  • Why  do I have to Confess (Bishop Barron)

  • Le Péché et les confessions

  • Par ce beau sacrement, Dieu donne à tous les membres pécheurs de son Église, "une rencontre directe, humaine et personnelle avec la miséricorde de Dieu", comme on le trouve dans l'Évangile. Dans cette rencontre, "Dieu, le Père des miséricordes" pardonne à ses fidèles les péchés post-baptême qu'ils ont confessés à l'évêque ou à ses prêtres. (CCC : 1448-1449). Dans les actions liturgiques de ce sacrement, en particulier dans la formule d'absolution, Jésus-Christ nous tend la main au plus profond de notre âme et de notre esprit pour nous élever à nos pieds, et nous restaure pour que nous soyons plus parfaitement ce que nous sommes : Ses saints, les enfants de Dieu réconciliés. Il le fait "pour nous libérer des mains de nos ennemis, pour nous permettre de l'adorer sans crainte, saints et justes à ses yeux tous les jours de notre vie" (Luc 1.73)[2].

    Les éléments essentiels du sacrement de la Réconciliation sont au nombre de deux : les actes du pénitent qui se repent par l'action de l'Esprit Saint, et l'absolution du prêtre qui, au nom du Christ, accorde le pardon et détermine les moyens de faire satisfaction. 


    [1] Thomas Cardinal Collins, Pierres angulaires de la foi. Reconciliation, Eucharist and Stewardship (Toronto, Canada : Novalis, 2013), p. 14.
    [2] Cf. le Cantique de Zacharie, adopté par la Liturgie des heures.

  • Penance by Fr. Rob Galea

  • By this beautiful Sacrament God gives all sinful members of His Church, "a direct, human, and personal encounter with the mercy of God" as found in the Gospel. [1] (CCC:1446) In this encounter "God, the Father of mercies" pardons His faithful for post-baptism sins that they confessed to the bishop or his priests. (CCC: 1448-1449). In the liturgical actions of this sacrament, especially in the formula of absolution, Jesus Christ reaches out to us in the depth of our soul and mind to lift us to our feet, and restores us to be more perfectly what we are: His saints, the reconciled children of God. He does so "to set us free from the hands of our enemies, free to worship Him without fear, holy and righteous in His sight all the days of our life" (Luke 1.73).[2]

    The essential elements of the sacrament of Reconciliation are two: the acts of the penitent who comes to repentance through the action of the Holy Spirit, and the absolution of the priest who in the name of Christ grants forgiveness and determines the ways of making satisfaction.


    [1] Thomas Cardinal Collins, Cornerstones of Faith. Reconciliation, Eucharist and Stewardship (Toronto, Canada: Novalis, 2013), p. 14.

    [2] Cf. the Canticle of Zechariah, adopted by the Liturgy of the Hours.​

  • Réconciliation

  • Recevoir le pardon...

    C’est dire oui à Dieu qui m’ouvre un nouvel avenir, celui d’une vie restaurée dans son amour.

    Ce n’est pas oublier ce qui s’est passé, mais me réconcilier avec lui.

    C’est accepter la main qu’il me tend,
    la main d’un Père infiniment aimant
    que la séparation avec son enfant affecte
    et vouloir être digne de cet amour
    en plaçant à nouveau ma confiance en lui,
    en accompagnant mes actes par la prière.

    (Source : www.diocese-tr.qc.ca)